Société Belge d'Etudes Celtiques

  • Adapté
  • Large
  • Etroit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

BISBEC octobre 2014

Envoyer Imprimer PDF

 

XXVIIe JOURNEES BELGES D’ETUDES CELTOLOGIQUES ET COMPARATIVES

seconde session

Comme annoncé le mois dernier, la seconde session 2014 de nos journées se tiendra le samedi 22 novembre prochain dans le grand auditoire de l’Ecole Supérieure d’Informatique (Haute Ecole de Bruxelles), 67 rue Royale à Bruxelles.

EDUCATION, OTAGES ET ALLIANCES MATRIMONIALES DANS LE MONDE CELTE

Cette session sera consacrée aux “déménagements“ qui jouaient un rôle majeurs dans les relations sociales des peuples celtes anciens : l’éducation des enfants assurée par une famille alliée (fosterage en anglais, pagerie en vieux français), les mariages exogames, les individus se portant caution person-nelle pour un tiers, les otages interclaniques et internatio-naux...., soit une problématique trop rarement explorée jusqu’ici mais pourtant d’un très grand intérêt.

En voici le programme :

* Marc Vander Linden (University College, Londres)

Echanges, mariages et mouvements d'individus dans l'Europe du troisième millénaire avant notre ère

* Greta Anthoons (Un. Bangor)

Les alliances matrimoniales et les échanges à longue distance chez les Celtes anciens

* Raimund Karl (Un. Bangor)

Learning from Monsters ? Explaining the Spread of 'Fashionable' Iron Age Material Culture

* Thomas Jacquemin (ULB)

Rome et les otages celtes: la romanisation par l'éducation

* Mathieu Poux (Un. Lyon)

Témoignages littéraires et archéologiques de prises d’otages en territoires breton et arverne

* Ute Kühlmann (Un. Mannheim)

Celtic Foster-Relatives and Hostages in the Middle Ages

* Serge Lewuillon (Un. Arras)

L'enfant, l'oncle préféré et la plus-value : le fosterage entre affection et intérêt

La participation aux frais de la journée, offrant l’accès, le livret-programme et les deux pauses café, est fixé à EUR 10,- (réduit à EUR 5,- pour les membres de la SBEC et gratuité les étudiants). Un excellent lunch est prévu dans un restaurant voisin : la participation aux frais incluant ce lunch (boissons comprises) est fixée à EUR 37,- (réduite à EUR 32,- pour les étudiants et les membres de la SBEC et EUR 27,- pour les étudiants). Nous espérons vous y retrouver nombreux.

Pour la bonne organisation de la journée, il est demandé de s’inscrire avant le 12 novembre, de préférence par virement de la participation aux frais sur le compte de la SBEC BE34-0682-0996-2890, sinon par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou par couRrier à notre secrétariat.

INSTITUT DES HAUTES ETUDES DE BELGIQUE

Le cours de Civilisation celte, assuré à l’Institut des Hautes Etudes de Belgique (44 avenue Jeanne, 1050 Bru-xelles) par le Professeur Eugène Warmenbol, sera donné tous les mercredis de 16H30 à 18H30 à partir du 1er octobre. Le thème en sera cette année Premiers princes, premières villes, premiers écrits. Le cours de Langues celtiques sera assuré dès janvier 2015 par le Professeur Emmanuel Dupraz.

Il s’agit de cours ouverts, accueillant gratuitement, aux côtés des étudiants réguliers de l’Université Libre de Bru-xelles, des auditeurs libres, sans aucune obligation d’ins-cription.

NB Exceptionnellement, le cours n’aura pas lieu le mercredi 8 octobre.

ZEN CELTE ?

Une grande maison d’édition française a eu la bonne idée de proposer un superbe livre d’ “art-thérapie” : en fait un album de dessins à colorier dont la vertu apaisante  se tient dans la minutie et la patience qu’exigent les coloriages... car les motifs ne sont rien moins que les magnifiques entrelacs irlandais du célèbre Livre de Kells ! Ce véritable défi est introduit par un texte de notre administrateur Gaël Hily.

Art-thérapie celtique : 100 coloriages anti-stress, Paris, Hachette, 2014, 1 vol. 20 x 30 cm., 205 p., ISBN 278-2-01-238647-1

GUERRIERS IMPIES

Autre publication récente intéressant à la fois la mytho-logie indo-européenne comparée et le monde celte (car le chapitre sur les traditions celtes occupe une place à part et particulièrement importante), deux des membres de notre con-seil d’administration viennent de réunir un très riche dossier mettant en évidence un mythe majeur, préservé dans toutes les traditions indo-européennes depuis le Mahabharata jusqu’au théâtre de Shakespeare. Et la façon dont chaque époque l’a réutilisé selon ses besoins et sa mentalité propres s’avère également pleine de sens.

Claude Sterckx – Frédéric Blaive, Le mythe indo-européen du Guerrier Impie, Paris, L’Harmattan, 224 p., ISBN 978-2-336-30260-7, EUR 22,-

merveilles des monnaies gauloises

Je voudrais signaler aux adhérents de la SBEC et aux abonnés à sa liste de diffusion, la parution très proche de De nummis gallicis. Mélanges de numismatique celtique offerts à Louis-Pol Delestrée, dirigés par Pierre-Marie Guihard et Dominique Hollard, et publiés par la Séna (Société d'Etudes Numismatiques et Archéologiques). Ces mélanges seront remis à L.P. Delestrée le 10 janvier. Il s'agit d'un gros volume de 216 pages A4 agrémenté de 24 planches en couleur.

Il pourra être commandé sous peu sur le site de la Séna pour 35 euros.

En voici le sommaire :

* Pierre-Marie Guihard et Dominique Hollard : "L'œuvre numismatique de Louis-Pol Delestrée" p.i-iv)

* Pierre-Marie Guihard et Dominique Hollard : "Bibliographie de Louis-Pol Delestrée (1972-2011)" (p.v-xv)

* Philippe Abovillier et Maria Filomena Guerra : "Catalogue des monnaies gauloises des Osismes au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale de France (Paris)" (p.1-15)

* Jean-Louis Brunaux : "Ce que la monnaie nous apprend de l'art gaulois" (p.17-30)

* Jacopo Corsi et Federico Barello : "Le prime dracme d'imi-tazione massaliota : nuove osservazioni su composizione e rapporti con la dracma pesante di Marsiglia" (p.31-37)

* Xavier Delamarre : "A propos d'une nouvelle légende monétaire gauloise EPPANTIS et le thème verbal pant- ‘souffrir, endurer’ en vieux-celtique" (p.39-41)

* Michel Feugère : "Oralité et autorité en Gaule préromaine d'après les monnaies gauloises méridionales" (p.43-47)

* Daniel Gricourt et Dominique Hollard : "Un voyage entre deux mondes avec Epona. A propos d'un bronze gaulois inédit figurant la déesse équine" (p.49-65)

Pierre-Marie Guihard : "Le trésor de Brionne (Eure). Une exportation ciblée de numéraire carnute en territoire ébu-rovice" (p.67-79)

* Patrice Lajoye : "La triple déesse guerrière celtique sur les monnaies des Lexovii et des Veliocassi. Un cas d'affirmation de souveraineté locale sous Auguste" (p.81-85)

* Maxime Mégret-Merget : "Un plomb monétiforme de type élusate : une épreuve monétaire?" (p.87-92)

* Jens-Christian Mœsgaard : "Pour un débat dépassionné sur le détecteur de métaux" (p.93-99)

* Fabien Pilon et al. : "Analyses numismatiques et contex-tuelles de monnaies gauloises découvertes en fouille en vallées de Basse Seine et d'Iton" (p.101-150)

* Jean-Claude Richard Ralite, Gisèle Gentric et Jean-Luc Genevrier : "Un ensemble de statères et divisions celtiques découvert en pays Gévaudan" (p.151-158)

* Simone Scheers : "La datation des bronzes à la légende SVTICOS/RATVMACOS d'après les prototypes romains" (p.159-171)

* John Sills : "Reversal of Fortune  Eye Staters of the Treveri and Remi" (p.173-209)

* Bernward Ziegaus : "Ein Probeabschlag aus dem Oppidum von Manching (Oberbayern)" (p.211-216)

P. Lajoye

IMPORTANTE DECOUVERTE A GHISLENGHIEN

Deux tombes gallo-romaines ont été découvertes à Ghislenghien, lors des fouilles préventives menées dans le cadre des extensions de la zone d’activités économiques. Il s’agit de deux sépultures à crémation datées entre 10 av. J.-C. et 20 apr. J.-C. Les deux chambres sépulcrales ont été creusées et ensuite coffrées. Outre les restes des bûchers funéraires, les tombes contiennent un riche mobilier. On compte entre autres du matériel céramique tel que amphores, cruches, plats et bols; du mobilier métallique: chenets et table d'offrande en fer et de la vaisselle en bronze (chaudrons, passoires et cruches).

Ce sont des tombes de l’aristocratie indigène en voie de romanisation. Il s’agit probablement d’un petit cimetière rural associé à la ferme gallo-romaine mise au jour en 1993 sous la villa romaine de Meslin-l’Évêque.

C’est une découverte exceptionnelle pour la Wallonie et pour la Belgique. Des ensembles funéraires comparables existent dans le nord de la France et au Grand-Duché de Luxembourg.

Les fouilles sont réalisées par l’asbl Recherches et Pros-pections Archéologiques et le Service de l’archéologie du Service public de Wallonie. Elles se déroulent en étroite collaboration avec l’intercommunale IDETA, propriétaire des terrains, qui a mis à disposition les pelles mécaniques pour ce chantier.

Archéologues : Isabelle Deramaix (SPW-0475/75.53.80) et Véronique Danese (RPA-0496/71.17.96).

LE TRESOR DE JERSEY

Les experts ont entrepris de percer les secrets du plus riche trésor de monnaies celtes jamais mis au jour : pas moins de soixante-dix mille pièces découvertes en 2011 par deux amateurs jersiais munis de détecteurs de métaux.

Dès cet automne, le public pourra suivre visuellement toutes les phases de leur travail de restauration, de classement et d’interprétation au sein du Jersey Museum de St. Helier, la capitale de l’île. On en attend d’importants progrès dans la compréhension des échanges économiques, les relations poli-tiques et même les évènements historiques au moment de la conquête romaine.

 

Connexion

S'abonner au fil RSS du site

Vous êtes ici : Publications Bulletin d'information BISBEC octobre 2014