Société Belge d'Etudes Celtiques

  • Adapté
  • Large
  • Etroit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

BISBEC mars 2015

Envoyer Imprimer PDF


XXVIIIes JOURNEES BELGES D’ETUDES CELTOLOGIQUES

ET COMPARATIVES

première session

Comme annoncé précédemment, cette session  - traditionnellement l’un des sommets de nos activités -  se tiendra le samedi 21 mars prochain dans l’auditoire Jean-Baugniet de l’Institut des Hautes Etudes de Belgique (44 avenue Jeanne à Ixelles), il aura pour thème Les Celtes en Italie et offrira cinq communications aussi intéressantes que brillamment illustrées.

En voici le programme :

9H30 : accueil

10H : adresse présidentielle et introduction

10H15 : Martin SCHÖNFELDER (Römisch-Germanisches Zentralmuseum, Mayence)

La mobilité à l’Age du Fert et les “migrations celtes” en Europe : vers une révision des concepts

11H15 : café

11H30 : Thierry LEJARS (Ecole Normale Supérieure, Paris)

La nécropole celte de Monterenzio Vecchio (Emilie-Romagne)

12H30 : lunch

14H : Jonas DANCKERS (Katholieke Universiteit Leuven)

Revisiting the Terramare (Embanked Bronze Age Sites of the Central Po Plain)

15H : Bastien TOUNE (Université Libre de Bruxelles)

Des grottes du Belvedere de Certona au sac de Rome par les Gaulois

15H45 : café

16H : Emmanuel DUPRAZ (Université Libre de Bruxelles)

Les langues celtiques d’Italie : la séquence uv en lépontique

17H : Eugène WARMENBOL (Institut des Hautes Etudes de Belgique)

La tombe princière de la Motte d’Apremont : le char, le trône, la phiale et la lettre lépontique

17H45 : remerciements et conclusions

20H : dîner de clôture

Une participation aux frais, comprenant l’accès, le livret-programme, les pauses et le lunch (italianissime et parti-culièrement soigné !) est fixée à EUR 45,- (réduite à EUR 40,-pour les membres de la SBEC et à EUR 35,- pour les étudiants ; sans le lunch, cette participation est fixée à EUR 15,-, réduite à EUR 10- pour les membres et EUR 5,- pour les étudiants.

Il est nécessaire de réserver les participations au lunch avant le 14 mars par prépaiement sur le compte de la SBEC ou par un message (e-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou téléphone 02.640.69.34.

Nous espérons vous retrouver nombreux.

voyage d’étude 2015

TRESORS MECONNUS DE LA QUATRIEME GAULE

En deçà des Trois Gaules transalpines, la Gaule Cisalpine, quatrième Gaule trop souvent oubliée, recèle des trésors méconnus : d’étonnants vestiges celtes dans des musées peu connus, dans les réserves ou dans des salles peu fréquentées de certains grands musées ; des sites archéologiques magnifiques et passionnants, certains encore en fouille aujourd’hui ; mais aussi des merveilles plus récentes qui ne peuvent être négligées dans des cités célèbres au sein desquelles se cachent encore des merveilles insoupçonnées de la plupart ; et nous n’oublierons pas  - tradition oblige -  la découverte de quelques spécialités plus terre à terre, gastronomique ou œnologiques.

Le voyage sera dirigé et commenté par notre président Eugène Warmenbol et la présentation des sites et musées sera assurée par les plus éminents spécialistes locaux qui nous assurerons à chaque fois un accueil particulier.

Voici le programme.

* lundi 21 septembre : vol Bruxelles-Venise par Brussels Airlines, transfert en car vers Padoue, visite du centre-ville et découverte de quelques trésors méconnus tel le café Pedrocchi (chef d’œuvre égyptianisant) et la Capella di Scrovegni décorée par Giotto. Dîner et logement à Padoue.

* mardi 22 septembre :  transfert en car vers Este ; visite des trésors vénètes du Muzeo Nazionale Atestino ; l’après-midi, transfert à Ferrare, visite du Palazzo Costabili et du matériel celte trouvé dans les fouilles de Spina ; logement à Ravenne.

* mercredi 23 septembre : visite de Ravenne : mausolées de Théodoric et de Galla Placidia, basiliques San Vitale t Sant’Apollinare Nuovo (avec leurs mosaïques inégalables !) ; visite des trésors archéologiques exceptionnels du musée de Verucchio ; logement à Ravenne.

* jeudi 24 septembre : : transfert au Monte Bibele pour la visite du site archéologique et des fouilles des Fuochi di Taranis ; l’après-midi, transfert à Marzabotto et visite de la ville étrusque de plan hippodamien (parc archéologique et musée) ; logement à Bologne.

* vendredi 25 septembre : visite du Palazzo Galvani et de ses collections archéologiques, parmi les plus riches d’Italie ; l’après-midi, visite des plus remarquables monuments de la ville ; logement à Bologne.

* samedi 26 septembre : transfert à Montale, visite du parc archéologique des Terramare, particulièrement riche et évocateur ; l’après-midi, visite du musée archéologique de Mantoue et de son superbe carnyx gaulois, injustement méconnu, puis visite de l’exceptionnel Palais ducal des Gonzague ; logement à Mantoue.

dimanche 27 septembre : visite du Palazzo Te avec ses fresques de Giulio Romano et sa collection méconnue d’antiquités égyptiennes ; l’après-midi, visite du musée archéologique de l’Alto Mantova et de ses mystérieuses tablettes... ; dîner et logement à Riva del Garda, sur un site exceptionnel et dans un hôtel exceptionnel où nous logerons deux jours.

* lundi 28 septembre : visite du musée archéologique de Riva del Garda, avec une extraordinaire collection de stèles chalcolithiques ; ; l’après-midi, visite de la villa de Gabriele d’Annunzio ; dîner et logement à Riva del Garda.

* mardi 29 septembre : transfert à Brescia et visite des monu-ments du centre-ville ; l’après-midi, visite du parc archéo-logique inscrit au patrumoine mondial de l’UNESCO ; dîner et logement à Brescia.

* mercredi 30 septembre : visite du monastère de Santa Giulia et de ses importantes collections celtes, dont les célèbres phalères de Manerbio ; l’après-midi, transfert à Bergame, visite du centre-ville et du musée archéologique ; logement à Côme.

* jeudi 1er octobre : visite du musée Paolo Giovio présentant notamment la célèbre inscription lépontique de Prestino et l’étonnant matériel de Golasecca ; ; l’après-midi, visite du centre-ville ; en soirée, vol de retour Milan-Bruxelles par Brussels Airlines, arrivée à 23H15.

Le groupe comprendra au minimum vingt participants et au maximum trente !

Le prix du voyage, comprenant les vols aller et retour, les déplacements en car de luxe, les logements et dîners spécifiés, toutes les entrées, guidages, etc. est fixé à EUR 1880,- par personne. Un supplément de EUR 330,-est demandé pour un logement en chambre single. Une assurance-annulation de 4,5   % peut être souscrite en supplément.

Un acompte de EUR 800,- (plus éventuellement l’assurance-annulation) devra être versé avant le 1er mai sur le compte de la SBEC (voir deuxième page de couverture) ; le solde devra être versé avant le 20 août.

Les personnes inscrites recevront tous les détails sur les vols aller et retour, ainsi que les adresses précises des hôtels de résidence par courrier privé dans les meilleurs délais.

Sans doute l’un des plus beaux voyages de notre société !

LES EMPRUNTS DU LATIN

AU GAULOIS

On ne le sait pas assez mais la langue latine a très tôt emprunté un certain nombre d’éléments à la langue gauloise. Le mercredi 18 mars à 17 h, dans le cadre du cours de gaulois - initiation à la recherche de l'Université Libre de Bru-xelles (50 avenue Franklin-D. Roosevelt), le prof. Gerhard Meiser, de l'université de Halle an der Saale, proposera une conférence (en anglais) sur ces emprunts gaulois en latin (auditoire H 21 11). L’accès en sera libre et gratuit et tous les membres de la SBEC y sont cordialement invités. 

EPIGRAPHY ON CERAMICS

The Universiteit Gent, in cooperation with the Université libre de Bruxelles, plans to organise on the 17th and 18th December 2015 a conference on the specific problems of Epigraphy on Ceramics. The aim of this conference is to prepare a synthetic volume on this topic of research. The contributions will provide a first basis for a collective analysis of this particular type of inscriptions. The acts of the con-ference will thereafter be structured as a single and detailed companion to Epigraphy on Ceramics.

In all periods from the Bronze Age to the Late Antiquity, throughout the Mediterranean Basin, ceramics were frequently used as a material support for inscriptions. Precise genres of texts used to be written on ceramics, painted or engraved either before or after firing, as for example economic or more widely speaking administrative data, religious dedications, marks of property. These so-called minor genres are well documented, but, partly because the corresponding texts are short and often difficult to read, the inscriptions on ceramics have not been as thoroughly studied in past research as other epigraphic genres, especially monumental inscriptions.

At least five kinds of approache s should be followed in the analysis of inscriptions on ceramics. First of all, the texts whose content can be broadly classified as administrative provide important data for the history of ancient economies. Furthermore, as many of these texts were written on the behalf or within the frame of ancient armies, they are also a major source for military history with all its components, from the study of Rangordnung to the analysis of the movements and strategies of ancient states. A third approach takes into account the inscriptions found in sanctuaries, mainly religious dedications, as a source for the history of religion. Two other genres, marks of property and gift dedications, allow for significant conclusions on the social structures and rela-tionships in various societies. Last of all, independently from the epigraphic genre of the texts, inscriptions on ceramics are also an important source for the linguistic and sociolinguistic study of ancient societies. 

The conference and the subsequent volume will include synthetic reports on the main aspects of these topics of research in the geographical and chronological frame of the Mediterranean Basin in Antiquity. Keynote speakers will read general introductions to each of these five issues.

There will be at least two lectures on Celtic texts : by J. de Hoz and E. Dupraz.

W. Broeckaert (UGent)

A. Delattre (ULB)

E. Dupraz (ULB)

NOUVEAU MEM BRE D’HONNEUR

En sa séance du 28 janvier, le Comité Directeur de notre SBEC a pris acte avec un très grand plaisir de l’acceptation par notre compatriote Serge Lewuillon, titulaire du cours “Techniques de l’archéologie européenne” à l’Université de Picardie (Amiens) du titre de membre d’honneur qu’il avait souhaité lui conférer en hommage à ses mérites scientifiques et à sa bienveillance envers nos activités. C’est là un honneur pour notre société et qui mérite toute notre gratitude.

 

VAN HAMEL

KELTISCH COLLOQUIUM

Op zaterdag 9 mei organiseert de nederlandse Stich-ting A. G. van Hamel weer een Keltisch Colloquium. Zoals bezoekers van ons gewend zijn belooft dit weer een interessante dag te worden met vijf lezingen over diverse onderwerpen. Op dit moment zijn wij druk be-zig om het programma af te maken en zeer binnenkort zullen wij de sprekers bekendmaken.
Wel kunnen we alvast laten weten dat we dit jaar voor een nieuwe locatie gekozen hebben. Ook hierover snel meer.

Zet de datum vast in de agenda. We houden jullie op  de hoogte !

A.E. Gohil

JOURNEE D’ETUDE DES

AMIS DES ETUDES CELTIQUES

La société française des Amis des Etudes Celtiques organi-sera le samedi 18 avril prochain à Paris sa journée d’étude annuelle dont le thème sera cette fois Femmes, reines et déesses chez les Celtes.

ROME EN PAYS NERVIEN

Une intéressante exposition “Rome en pays nervien : retour sur notre passé antique” est proposée conjointement du 5 février au 25 août 2015 par le Forum Antique de Bavay (France) et l’Espace Gallo-Romain d’Ath. Elle invite le public à découvrir, par delà le temps et les frontières, la cité des Nerviens, un territoire qui s’étendait de part et d’autre de la frontière franco-belge. Elle présente ce peuple, le monde dans lequel il vivait, les nombreux échanges qu’il entretenait avec les cités voisines et aussi avec l’ensemble de l’empire romain. Elle aborde son artisanat, ses rites funéraires et aussi l’héritage que ces temps nous ont légué et qui est encore perceptible aujourd’hui.

Espace Gallo-Romain, 2 rue de Nazareth – Ath

du mardi au vendredi : de 10H à 12 H et de 13H à 17H

dimanches et jours fériés : de 14 à 18H

visite guidée chaque premier dimanche du mois à 15H.

M.C. Coessens

La SBEC proposera une visite guidée de cette expo-sition au cours d’une journée spéciale dans le courant du mois de juin !

NIEUW MUSEUM TE VELZEKE

Velzeke, was een Gallo-Romeins vicus op het kruispunt van twee belangrijke wegen. Ontdek de boeiende geschiedenis van de streek in het nieuw museum.Talrijke archeologische vondsten maken het verleden tastbaar. Laat je verrassen door de unieke objekten en de speelse aanpak.

In een nieuwe atelier over de Prehistorie  kunnen kinderen wapens, vuursteen, aardewerk uitproberen en de kledij van de prehistorische mens aantrekken. Op aanvraag kunnen ze laten kleden volgens de Gallo-Romeinse mode of de Romeinse legionair of Gallische krijger omgorden.

Archeologisch Museum van Velzeke

Paddestraat 7 – Zottegem

HAGIOGRAPHIE BRETONNE ET MYTHOLOGIE CELTIQUE

APPEL A CONTRIBUTIONS

La matière  hagiographique de Bretagne a été soumise à des influences multiples tout au long de son histoire. Un apport vraisemblablement notable mais difficilement évaluable, concernant la composition des Vies des saints dans ce foyer de langue brittonique a consisté dans le recyclage d’anciennes traditions orales celtes remontant à des croyances et rites préchrétiens qui, toujours plus dépouillés au fil du temps de leur ancienne portée religieuse et culturelle, continuaient de figurer dans les répertoires  des conteurs armoricains mais aussi cornouaillais, gallois, irlandais, mannois et écossais.

Cet apport n’est pas toujours facile à identifier du fait que notre connaissance des anciens mythes celtes est largement fragmentaire, du fait aussi que les biographies des saints et les chroniques de leurs miracles sont en général des œuvres composites et hybrides combinant données historiques, motifs littéraires, , thèmes bibliques, folkloriques et échos d’autres textes hagiographiques antérieurs, pour les adapter avec une grande liberté au système de valeurs de leur société féodale et chrétienne.  Il en résulte qu’il est souvent plus facile d’identifier un substrat celte que d’affirmer la structuration d’un personnage ou d’une Vita entière comme décalques d’un ancien mythe. Il n’est pas moins délicat d’évaluer le caractère volontaire de l’emprunt ou de reconnaître s’il est de première ou de seconde maiN, d’identifier sa source, sa motivation par un objectif religieux précis, de jauger la part de resémentisation chrétienne. Tout cela mérite qu’un ouvrage tente une mise à jour de l’état de la question, voire peut-être la renouvelle.

Eminents spécialistes de cette question, René-Yves Bourgès et Valéry Raydon préparent un recueil d’essais originaux sur les vestiges de croyances celtes préchrétiennes dans l’hagiographie bretonne. Ils lancent un appel à contri-butions à tous les collègues compétents en la matière.

Les articles devront être écrits en français, format Word, police Times New Roman 12, interligne simple, et ne pas dépasser vingt pages. Les références bibliographiques complètes seront insérées dans les notes de bas de page (numérotation continue). Ils seront précédés d’un bref résumé et de quelques mots-clés. Ils devront être transmis par courrier électronique avant le 31 octobre 2015 à l’adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Connexion

S'abonner au fil RSS du site

Vous êtes ici : Publications Bulletin d'information BISBEC mars 2015