Société Belge d'Etudes Celtiques

  • Adapté
  • Large
  • Etroit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

BISBEC n°267 - avril 2017

Envoyer Imprimer PDF

TRENTIEMES JOURNEES BELGES D’ETUDES CELTOLOGIQUES ET COMPARATIVES

La première session de nos Journées aura lieu le samedi 13 mai prochain à l’Université Libre de Bruxelles. Cette date s’avère plus tardive que d’habitude car, pour célébrer dignement le trentième anniversaire de notre société et de ses journées, c’est un programme d’une richesse exceptionnelle qui a été mis sur pied grâce au soutien du FNRS.

Voici ce programme :

L’OR DES CELTES : SOURCES ET ATELIERS, TECHNIQUES ET ARTISANS

Jean DETAILLE, Les vestiges d’orpaillage celte en relation avec les zones métamorphiques de l’Ardenne et l’hydrothermalisme

Eugène WARMENBOL (UN. Libre de Bruxelles), Les ors de l’Age du Bronze en Belgique, au-delà de la grotte de Han

Luc Van IMPE (VIOE), La découverte de Tremelo (Brabant Flamand), le plus ancien or de Belgique

Barbara AMBRUSTER (Un. Toulouse), L’or de la Protohistoire Européenne, une approche technologique

Christian LAUWERS (Cabinet des Médailles, Bruxelles), Les sources de l’or monnayé gaulois d’après les données littéraires et archéologiques

Eugène WARMENBOL (Un. Libre de Bruxelles), Les ors de l’Age du Fer ern Belgique, leur origine et leur détermination

Jean-Marc DOYEN (Un. Lille), Les statères d’or : pour qui et pourquoi ?

Charlotte SILLON (IRAMAT, Orléans), Le monnayage gaulois en or : les données de l’archéométrie

Participation aux frais : EUR 15,- (réduite à EUR 10,- pour les membres de la SBEC et à EUR 5,- pour les étudiants sur présentation de leur carte).

Un excellent lunch sera proposé le midi (EUR 30,-, boisson comprise) mais la réservation est indispensable auprès de notre secrétariat (par courrier, mail ou téléphone).

les celtes au bord de l’eau

Boire, pêcher, naviguer... Les rivières sont riches et précieuses, quelle que soit l’époque. Qu’en était-il au temps des Celtes ? Grâce à l’exposition Les Celtes au bord de l’eau, nous vous proposons de découvrir différentes facettes de l’eau il y a deux mille cinq cents ans.

En Ardenne, nous avons essentiellement retrouvé pour la période celte  des sites funéraires et dès lors nous avons peu d’informations concernant l’exploitation des rivières au cinquième siècle avant notre ère. Pour aborder le thème de l’eau au temps des Celtes, il a fallu pousser l’investigation en dehors de notre région. Nous avons analysé des trouvailles provenant de sites archéologiques belges, français et même suisses. Les résultats de ces recherches, ainsi que l’exposition d’objets d’exception belges et étrangers seront présentés au Musée des Celtes (1 place Communale à Libramont) du 10 mai au 15 décembre.

Un catalogue reprenant le contenu de l’exposition ainsi que des articles scientifiques rédigés par des spécialistes renommés sera mis en vente dans notre boutique.

Les enseignants auront également la possibilité de préparer leur venue grâce au dossier pédagogique créé pour l’occasion et qui sera téléchargeable gratuitement sur le site web du musée. Ils pourront ainsi programmer pour leurs élèves une visite guidée combinée de l’exposition et de nos collections permanentes, ou encore des ateliers pédagogiques donnés au sein même de leur école.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 12 mai et offrira un accès gratuit à partir de 17 H. Le discours d’inauguration est prévu à 18 H. et sera suivi d’un drink et d’une dégustation des produits de la rivière.

Une découverte de l’exposition en amille sera organisée le mercredi 28 juin entre 13 et 16H, assortie de diverses animations. Son accès sera gratuit.

Informations sur les horaires, les tarifs et sur les Celtes : www.museedesceltes.be.

J. Cao Van

LE TRESOR DE JALHAY

En juillet 2011, Pascal Smeets, un habitant de Maaseik, prospecte le bois de Jalhay avec un détecteur de métaux, à la recherche de vestiges de la bataille des Ardennes de 1945. Ce n’est pas de la mitraille du siècle dernier qu’il met au jour mais, à une dizaine de centimètres sous une pierre plate, un trésor d’objets en bronze remontant au neuvième siècle avant notre ère. Pascal Smeets a alors le bon réflexe de prévenir le Provinciaal Gallo-Romeins Museum de Tongres. Cet ensem-ble exceptionnel d’outils et de parures reste alors secret pour éviter le saccage du site et confié à une équipe scientifique d’archéologues et de restaurateurs, sous la direction de notre président Eugène Warmenbol. Récemment révélé au public, à la télévision et par une exposition temporaire ) la commune de Jalhay, propriétaire du site de la trouvaille, ce trésor sera bientôt déposé au Musée Curtius, à Liège, où il pourra être admiré.

OU EST BROCELIANDE ?

J'apprends, dans le dernier BISBEC (n° 266, mars 2017) que l'énigme de la localisation de Brocéliande serait résolue. J'en suis fort aise.
En effet, des fouilles récentes à Paule, d'autres à Bressilien, ont révélé l'enceinte du haut Moyen Âge, tandis que l'on trouve dans la proximité l'aqueduc romain de Vorgium, depuis sa source à Saint-Symphorien, et le pont-aqueduc de Ker-ampest à Carhaix...
Fort bien. Mais jusque là je pensais que le chevalier qui arrive à la fontaine miraculeuse dans la forêt de Brocéliande se trouve dans un endroit désert, où il n'y a pas le moindre bâtiment, pas de villes, pas d'installations urbaines, mais, dans le lointain, un château.
Cela invite plutôt à penser que toutes les instal-lations citées, typiquement urbaines, indiquent que Brocé-liande, bien loin d'être localisée là, n'était précisément pas là !
B. Sergent

Douzieme journée d’etude sur l’ouest de la gaule a l’epoque romaine

Cette journée se tiendra le vendredi 12 mai prochain au Centre de Recherches Bretonnes et Celtiques de l’université de Bretagne Occidentale, 20 Rue Duquesne salle B001 à Brest.

En voici le programme :

9H15 Marin MAUGER (Un. Brest) Laraires et lieux de culte domestique dans l’ouest de la Gaule romaine

10H : Cécile ALLINE (Un. Caen) La pourpre à Commes (Calvados)

10H45 : café

11H : François SALLOU (Sites Archéologiques du Trégor), A propos d’un itinéraire antique dans le Trégor

11H45 : Cristina GANDINI (Un. Brest), Premiers résultats de la prospection diachronique sur l’estuaire de l’Aulne

12H45 : pause lunch

14H : Marie LEVan – Pierre POILPRE – Françoise LE BOULANGER (INRAP), Dusanctuaire antique au hameau médiéval de Sermon (Ille-et-Vilaine)

14H45 : Florian BLANCHARD (Un. Brest), A propos d’une pierre à quatre dieux conservée en territoire picton

15H30 : café

16H : Françoise LABAUNE (INRAP), L’éclairage antique à Rennes

16H45 : Grégory SCHUTZ (Archéologie du Calvados), Fouille d’une maison à Bayeux.

Le samedi 13 mai, une journée de visites guidées sur des sites archéologiques du Trégor sera proposée aux participants.

Connexion

S'abonner au fil RSS du site

Vous êtes ici : Publications Bulletin d'information BISBEC n°267 - avril 2017